Comment réussir son bilan de compétences ?

métier hôtesse d'accueil
Hôtesse d’accueil : un métier avec de belles perspectives d’avenir
juillet 2, 2021
dispositifs PTI DATI
Les différents dispositifs PTI DATI en fonction de leur utilisation
août 19, 2021
bilan de compétences

Le bilan de compétences permet de révéler les potentiels d’un salarié en faisant le point sur sa vie professionnelle, en vue de faire évoluer sa carrière ou construire un projet professionnel. La démarche peut être décidée par l’employeur ou initiée par le salarié lui-même, et elle est réalisée par un professionnel de gestion de carrière. Le bilan de compétences se déroule en trois étapes clés : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion. Vu que c’est un véritable travail d’introspection, sa réussite dépend en premier lieu de l’intéressé. Voici donc quelques conseils pour réussir son bilan de compétences.

Choisir le moment propice pour réaliser son bilan de compétences

Un directeur logistique a pu retrouver un emploi à 50 ans, après un licenciement, un bel exemple de bilan de compétences. Il est donc possible de faire son bilan à tout moment de sa carrière. Toutefois, quelques facteurs, notamment un projet de création d’entreprise, un projet de reconversion professionnelle ou une perspective d’évolution, vont déclencher ce moment en invitant l’intéressé à réaliser son bilan de compétences. Aussi, avoir à choisir un métier qui plaît est un exemple de bilan de compétences réussi. En outre, le code de travail prévoit une durée de bilan de 24 heures au maximum, réparties sur plusieurs semaines. Ce qui fait que la démarche prend du temps et demande une véritable implication. Ainsi, il est judicieux d’opter pour une période de faible activité au travail, où l’intéressé n’est pas débordé. Il est important de réaliser un bilan de compétence dans le calme et la sérénité pour une meilleure réflexion. Cela va contribuer fortement à la réussite de son bilan.

Connaître les tenants et aboutissants d’un bilan de compétences

Un bilan de compétences permet avant tout de mieux se connaître. Conformément à la législation, il est scindé en trois étapes clés, aboutissant à la remise d’un document de synthèse. La phase préliminaire consiste à la détermination et analyse des besoins. Cette phase renseigne également sur le déroulement des échanges et les méthodes utilisées. C’est dans la phase d’investigation que se posent toutes les questions sur soi : motivations, intérêts personnels et professionnels, compétences, aptitudes, connaissances générales … Outre cela, l’identification de toutes les possibilités d’évolution professionnelle sera étudiée. Et enfin, la phase de conclusion incite à la réflexion qui mène au projet contribuant ainsi à votre épanouissement professionnel. Par conséquent, il est essentiel de revenir en arrière, examiner tout votre parcours, le bon comme le mauvais. Non seulement, cette démarche va révéler la voie qui vous correspond le mieux, mais aussi fait apparaître vos potentiels cachés. Des exemples de bilan de compétences ont témoigné que le bilan leur a permis d’accéder à une nouvelle voie professionnelle.

Être proactif et pleinement investi

La réussite d’un bilan de compétences dépend de la volonté, de l’énergie et des motivations que vous y mettez. L’erreur est de tout reposer sur votre consultant et attendre une solution miracle. Son rôle consiste seulement à vous accompagner dans la découverte de vos vrais potentiels et à vous guider vers votre projet. Ainsi, il vous aide à le concrétiser. Mais il vous incombe de mettre en avant toutes vos compétences et de faire ressortir vos potentiels. Cela requiert donc une attitude proactive pendant les trois phases. Participez donc activement à des tests de personnalité ainsi qu’à des exercices de mise en situation, comme l’exemple de bilan de compétence en ligne de ce jeune homme qui a repris confiance en ses capacités en montrant un réel investissement. A l’issue de chaque entretien, le bénéficiaire aura à effectuer un travail individuel comme faire des recherches ou mener une réflexion. Pour cela, faites le maximum pour recueillir des informations et vous investir pleinement dans la recherche. Vous réussirez à coup sûr votre bilan.

Autres conseils

Outre les conseils mentionnés ci haut, en voici d’autres pour la réussite de votre bilan de compétences. Il faut noter qu’il est possible de le financer grâce à votre droit individuel à la formation (DIF) ou bien essayez de passer par Pôle Emploi. Par ailleurs, pour bénéficier d’un accompagnement de qualité, il convient de bien choisir le centre de bilan de compétences, optez pour les centres accrédités. N’oubliez pas de vérifier si la formation proposée entre dans le cadre légal, c’est-à-dire divisée en trois phases et débouchant sur un document de synthèse. De plus, il est nécessaire de bien se préparer, comme faire le point sur ses intérêts et motivations, avant de réaliser son bilan. Puis, anticipez toutes les conséquences que cela implique dans tous les aspects de votre vie. De surcroît, les compétences détectées doivent être valorisées par la suite pour s’assurer de la réussite de son bilan. Des exemples de bilan de compétences ayant pu trouver rapidement un emploi après avoir suivi la formation, ont certes, su mettre en avant leurs qualités et compétences.