L’intérim et le travail temporaire dans la fonction publique

les agences d'intérim
Bestt : Logiciel de gestion pour les agences d’intérim
juin 27, 2016
la fonction publique

Si on ne se tourne que vers les centres hospitaliers, on en conclut que le besoin d’un remplaçant momentané pour un poste est devenu vital également pour le bon déroulement des activités des fonctions publiques. Aussi, le recours à l’intérim et le travail temporaire est maintenant autorisé par la loi.

Besoins

Le besoin d’intérim et de travail temporaire représentent un excédent de contrôle de gestion, car ils sont le plus couramment dus à des interruptions non volontaires des fonctions des titulaires ou encore dus à l’accroissement des activités temporaires de l’entreprise ou une liberté de poste momentanément. En plus, les fonctions publiques n’ont pas le droit de recruter directement pour des raisons de gestion de ressources humaines donc elles sont amenées à rechercher une entreprise de travail temporaire pour leurs fournir du personnel provisoire apte à exercer les professions vacantes pendant une période de travail déterminé. Soulignons bien que les intérimaires recrutés dans les fonctions publiques sont soumis aux mêmes règlementations et obligations qui s’imposent à tout agent public pour le service où il est affilié.

Place de l’intérim et du travail temporaire

Dans la fonction publique, le recours à l’intérim et au travail temporaire relève des mêmes conditions que celles des entreprises privées. Toutefois, ce genre de recours est exceptionnel et est régis par la loi car la personne utilisatrice ne peut nullement remplacer les agents titulaires par les intérimaires, ce n’est pas l’employeur. Ce besoin temporaire est donc équivalent à une forme de prestation de service dont trois principales fonctions publiques sont touchées par ce besoin sont :

Fonction publique d’État : le recours à l’intérim impose une forme de contrat de mission pour un remplacement occasionnel du titulaire, un poste libre passagèrement, un accroissement d’activités épisodiques.

Fonction publique territoriale : les motifs régis par la loi comme justification de recours aux intérimaires sont les mêmes que ceux de la fonction publique de l’État avec en plus si les employés sont en grève.

Fonction publique hospitalière : elle a le plus besoin d’intérim, pour le besoin de continuité des fonctions et pour assumer et poursuivre les soins envers les patients.

Problèmes liés

Travailler comme intérimaire dans une fonction publique est possible mais à quelques désavantages à endurer. Les intérimaires sont souvent victimes des accidents de travail car ils n’y sont pas encore bien familiarisés. Ils peuvent aussi subir des abus de pouvoir par les personnes qui les emploient.