S’informer sur le Village de l’Emploi pour des nouvelles opportunités d’emploi

Travail en intérim
Quels sont les avantages d’un travail en intérim pour le salarié ?
août 5, 2020
intérim
Comment trouver du travail en tant qu’intérim chez une marque de vêtements ?
août 28, 2020
Nouvelles opportunités d'emploi

Force est de constater qu’une licence en informatique et même un master ne constituent pas un sésame pour ouvrir les portes du marché du travail. Les employeurs sont exigeants et ne veulent perdre ni temps, ni argent avec un jeune sans expérience professionnelle. Mais comment acquérir de l’expérience quand personne ne veut de lui au sein de son entreprise ? C’est là le challenge que Village Emploi a su relever grâce à ses formations.

Un diplôme ne suffit pas

Espérer trouver une place dans la vie active en ne comptant que sur les connaissances théoriques acquises durant vos études est une pure utopie. Cela vaut pour le secteur de l’informatique tout comme pour la quasi-totalité des métiers. Vous pouvez tout au plus espérer décrocher un poste de débutant et apprendre sur le tas si toutefois un collègue est disposé à vous encadrer. Votre progression sera lente et vous ne pourrez prétendre à un meilleur salaire qu’après plusieurs années si votre employeur n’a pas mis fin à votre contrat faute de rentabilité.

Plus aucune entreprise, aujourd’hui, ne peut se passer d’informatique mais rare sont les chefs d’entreprise qui s’y connaissent suffisamment pour ne pas devoir dépendre de personnes spécialisées. Cela explique pourquoi le secteur de l’informatique recrute beaucoup et aussi pourquoi les entrepreneurs ont besoin d’experts sur qui ils peuvent se reposer entièrement. Pour être embauché, vous devez maîtriser parfaitement votre spécialité, connaître toutes les spécificités du secteur dans lequel vous serez appelé à travailler et être doué en communication. Ces compétences, vous ne les avez pas en sortant de l’école à moins d’avoir fait un stage prolongé dans une entreprise mais vous pouvez les acquérir en suivant une formation au Village de l’Emploi.

Une formation pour de nombreux jeunes

Vous devez être titulaire d’un diplôme de niveau bac +2 au moins pour suivre cette formation. Si vous n’êtes pas informaticien, peu importe car le développement d’un projet informatique nécessite la collaboration de nombreux métiers autres que celui d’informaticien. Pour certaines spécialités, les connaissances techniques nécessaires sont vraiment minimales alors que les qualités rédactionnelles et relationnelles sont très importantes quand il s’agit de comprendre et de transcrire ce qu’un employeur ou un client désire. Les quelques notions techniques de base vous seront enseignées durant la formation.

Votre motivation est essentielle puisque pendant les 9 mois que dure la formation, votre principale activité sera consacrée à l’acquisition de toute l’expertise nécessaire pour vous lancer dans la vie professionnelle. Ne perdez pas de vue que l’objectif est de vous préparer à accéder à un poste de haut niveau. Il n’est donc pas possible de suivre ce cursus à mi-temps ou à distance ou en exerçant éventuellement un job d’étudiant. Vous avez 10 jours pour vous rendre compte si ce parcours vous convient et quitter si vous sentez que c’est trop dur pour vous. Passé ce délai de rétraction, vous serez tenu de suivre la formation jusqu’au bout et de travailler 36 mois chez un des employeurs partenaires car ce sont eux qui financent votre parcours.

Un partenariat très prometteur

Le centre de formation a vu le jour suite aux difficultés qu’ont eues des jeunes pour intégrer la vie active juste après la fin de leurs études. Ils venaient d’obtenir un master de méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises (MIAGE) et malgré leurs compétences en informatique et en gestion, ils ne recevaient aucune réponse favorable à leurs demandes d’embauche. Le motif du refus ne variait pas, l’entrepreneur cherchait quelqu’un de qualifié pour sa branche d’activité et non un débutant. Ils ont alors eu la brillante idée de créer un centre de formation en sollicitant la participation d’employeurs potentiels.

Ces employeurs travaillent au sein de sociétés de services et d’ingénierie en informatique (SSII) aussi appelées entreprises de services du numérique (ESN). Ils ont pour mission de recruter des consultants informatiques experts de tous profils. Ainsi, chaque client affilié à leur société peut être aidé par un consultant spécialisé dans son domaine d’activité respectif quand il veut mettre sur pieds un projet informatique. Ces employeurs sponsorisent les jeunes désireux de faire carrière dans une société de prestation de service ou une société grand compte. Ils financent leur formation et s’engagent à leur fournir un job pour une durée de 3 ans dès qu’ils ont acquis les compétences nécessaires.

Durée de la formation

La formation proprement dite, au centre, dure entre 3 et 9 mois généralement. Certains jeunes, qui ont effectué un stage en entreprise durant leurs études ou ceux qui ont de meilleures aptitudes, atteignent plus rapidement que d’autres un très bon niveau d’expertise. Ceux-là sont rapidement remarqués par les employeurs sponsors qui ont accès au suivi pédagogique des participants. Les bons éléments sont embauchés, la plupart du temps, quelques mois seulement après le début de leur formation. Certains jeunes, par contre, ont plus de mal et préfèrent continuer le cursus jusqu’à ce qu’ils se sentent prêts à accepter un job.

Le parcours ne s’arrête pas à la fin du cursus sinon, quel serait l’intérêt des employeurs partenaires dans ce cas ? S’ils financent la formation de jeunes, c’est qu’ils espèrent en tirer un quelconque bénéfice, en l’occurrence, embaucher des consultants qui ont un niveau d’expertise très élevé. C’est ainsi qu’un employeur sponsor prend sous contrat de chantier CDI (contrat à durée indéterminée) les candidats qui l’intéressent et ce normalement pour une période de 36 mois. Cette durée équivaut au temps nécessaire pour que les frais de formation soient amortis. Si un contrat se termine avant, le jeune est replacé ailleurs.

À propos de la rémunération

Le jeune employé ne travaille évidemment pas pour rien, il reçoit chaque mois son salaire. Le salaire mensuel brut s’élève, en 2020, à 2300 euros auquel vient s’ajouter une prime de 7000 euros versée en 2 fois, soit 3000 euros après la deuxième année de travail et 4000 euros à la fin de la troisième année de contrat. Ce barème a été calculé de façon à permettre aux employeurs de continuer à sponsoriser de nombreux jeunes, à les embaucher mais bien sûr aussi à assurer la pérennité de leur entreprise. L’employé bénéficie également d’un passe Navigo, de tickets Restaurant et d’une mutuelle.

Après avoir suivi plusieurs mois de formation poussée et travaillé 3 ans en entreprise, vous aurez acquis la même expérience que celui qui a travaillé 8 ans environ dans le circuit traditionnel. À la fin du CDI, vous devrez chercher un nouvel employeur. Vous pourrez alors négocier votre salaire et prétendre jusqu’à 50 % supplémentaires car votre CV est en béton et que vous avez appris à avoir confiance en vous. Vous avez aussi toutes les compétences nécessaires pour démarrer une activité en freelance et attirer une large clientèle venant de milieux professionnels divers puisque vous avez aussi été préparé à cette diversification durant votre formation. Dans ce cas, vos revenus seront bien plus élevés.