Qu’est-ce que le travail en intérim dans le domaine de l’assurance ?

Recrutement intérim : pourquoi s’inscrire ?
janvier 6, 2017
Hôtesse d'accueil
Les compétences pour devenir Hôtesse d’accueil
juillet 18, 2018

Travailler en intérim dans le domaine de l’assurance permet à un travailleur d’acquérir des expériences professionnelles. Si le fonctionnement de travail en assurances en France est encore méconnu, plusieurs personnes sont, pourtant, concernées par ce statut. Le principe d’intérim implique trois parties, à savoir la société employeur, la société d’intérim et le travailleur. Pour plus d’informations, visitez le site N° 1 de l’emploi dans l’assurance en France avec www.assurecrut.com !

Le principe d’intérim

Le fonctionnement d’un contrat d’intérim en assurances en France est semblable à celui des autres secteurs de travail. Le salarié intérimaire est embauché temporairement par la société employeur et lié à celle-ci par contrat de mission. Pendant la durée de travail, il sera mis à disposition de la société d’intérim ou société utilisatrice. La société employeur est ainsi liée à l’entreprise d’intérim par un contrat de mise à disposition. Elle est tenue de refacturer à la société d’intérim les heures de travail effectives du salarié. Ce principe est toujours valable qu’il s’agisse d’assurance vie France ou d’autres types de société d’assurance.

Rémunération en travail d’intérim

Comme dans tous les autres secteurs d’activité, le travail d’intérim en assurances en France est régit par le régime de travail en intérim. La rémunération du salarié intérimaire ne doit pas être inférieure à celle d’un salarié de la société d’intérim qui occupe le même poste. Concernant les congés payés, un salarié intérimaire ne peut disposer de ce droit. Cependant, il bénéficie d’une Indemnité Compensatrice de Congés Pays (ICCP). Cette indemnité est due à la fin de la mission et est équivalente à une somme de 10% de la rémunération brute totale. À l’échéance de la mission, le salarié en intérim, en assurance vie France ou pas, bénéficie d’une indemnité de fin de mission excepté le cas où il serait embauché en CDI par la société d’intérim.

Les sociétés d’intérim en assurance en France

Les sociétés d’intérim qui œuvrent dans le secteur de l’assurance sont encore très peu en France. Elles arrivent à peine à atteindre une centaine. Le marché d’intérim en assurances en France n’est pas encore saturé. Il est ainsi recommandé à un candidat à la recherche de contrat d’intérim de cibler les grandes boîtes comme Adecco, Randstad et Synergie. Quant aux sociétés ultra-spécialistes de l’intérim dans le domaine de l’assurance, on peut citer Intérim bancaire, Carrières bancaires et Meleo.